Etablissement du protocole

Les étapes

  • A l’aide d’un SIG, générer une grille de points dont l’écartement est fonction du nombre souhaité de placettes. Numéroter les placettes qui tombent à l’intérieur du domaine. Cette étape peut être réalisée de manière plus efficace avec la fonction CreateNetPP du package PPtools.
  • Rédiger un protocole qui sera fonction des objectifs poursuivis, et qui dans tous les cas devra être suffisamment complet pour anticiper les réponses aux questions que les opérateurs de terrain risquent de se poser, l'objectif étant qu'ils adoptent la même solution.

 

 

Les conventions

Correction de pente

  • Toutes les valeurs dendrométriques ramenées à l’hectare le sont par rapport à l’horizontale.
  • Pour l’accès à la placette, mesurer sur carte la distance (forcément horizontale), puis estimer à partir des courbes de niveau la pente moyenne et finalement en déduire la distance à parcourir selon la pente. Cela n'a que peu d'importance d'être exactement à l'endroit prévu sur la carte (toutes les cartes ont une certaine imprécision). En revanche il ne faut pas que l'opérateur puisse choisir son point d'arrêt. Si par exemple il a été mesuré sur carte qu'il fallait parcourir 40 m dans une direction donnée, l'opérateur devra utiliser comme mesure de distance un instrument qui soit précis à moins d'un mètre. Les GPS que l'on trouvent actuellement dans les terminaux de saisie ayant une précision de l'ordre de 10m ne peuvent être utilisés.
  • La distance retenue doit  impérativement être reportée sur la carte des cheminements pour qu'elle puisse à nouveau être utilisée lors de la remesure.
  • Le fichier CorrectionPente.xlsx téléchargeable fournit des tableaux d'aides au calcul sur le terrain.
  • Pour les mesures de distance sur la placette utiliser la distance selon la pente sauf pour les arbres limites ou proche d'être limites où sera mesurée la distance horizontale. Cette situation sera notée dans la colonne observation. Il est important de se souvenir que lorsque la pente est inférieure à 15%, la correction de distance est négligeable et que si la pente reste inférieure à 45%, la correction ne dépassera pas 10%.

 

Placettes limites

Afin de combiner rigueur et efficacité il est préférable de retenir les solutions c et d de la figure ci-après.

Placettes limites

 

 

Pour aller plus loin, télécharger sur la page Téléchargement :

  • Un exemple de protocole : Protocole.pdf
  • Un classeur excel fournissant les coefficients de correction de pente : CorrectionPente.xlsx