Saisie et vérification des données

Attention : la chaîne de traitement ne fonctionne que si les données ont été saisies avec le classeur modèle qui peut être téléchargé ici.

 

 

 

L'importance de ces deux étapes est souvent sous-estimée. Elles conditionnent la qualité des résultats autant que le respect du protocole sur le terrain.
Lorsque les données sont validées, le traitement est très rapide (une à deux minutes) à condition que la phase de vérification soit terminée, ce qui prend en général au moins une demi-journée. Cette phase de vérification peut être allégée par l’utilisation de terminaux de saisie à condition que de leur interface ait été bien conçue :

  • vérification automatique et cohérence de la saisie des données
  • ergonomie suffisamment efficace pour ne pas ralentir la phase de terrain

 

Saisie bureau

Le fichier ModeleSaisieGF.xlsx téléchargeable ci-dessous correspond à un modèle de saisie. Il peut être utilisée pour une saisie au retour du terrain, ou bien récupérer sur un terminal pour une saisie directement sur le terrain.

 

Saisie terrain

Il existe de nombreux constructeurs de terminaux de saisie durcis pour résister à la pluie.

Il est également possible d'acheter des tablettes grand public renforcées par des coques de protection.

Le site SnowLizard présente d’autres modèles de coque de protection, certains avec une batterie forte capacité.

Les tablettes grand public présentent l'avantage d'avoir des écrans de taille suffisante et de qualité. Elles permettent d'utiliser des tableurs. Il existe de nombreuses solutions, le site ExcelGestionMobile fournit à titre d'exemple des éléments de comparaison entre Excel mobile et WPS.  Le tableur WPS est très bien :

  • il est gratuit et multiplateforme ;
  • il est parfaitement compatible avec la suite bureautique Microsoft. Les feuilles de terrain peuvent être préparées sur son ordinateur de bureau puis récupérées sur sa tablette.

 

La précision des tablettes ou smartphones peut être améliorée par utilisation de GPS externes connectés par liaison bluetooth.

Le logiciel iphigénie bien que n'étant pas un véritable SIG est à conseiller. Pour un coût d'environ 25 €/an, il permet de visualiser les couches les plus fréquentes (orthophoto, scan25, cadastre, géologie, etc.), la licence pouvant être utilisée sur 5 appareils. Il permet de saisir des points, des traces, de mesurer des distances, de saisir des photos géoréférencées, d'importer des shapes, de se repérer, etc.

 

Un équipement de terrain possible

  • Ipad mini4 avec coque et film de protection en verre trempé et/ou anti-reflet
  • logiciel iphigénie
  • logiciel WPS
  • GPS externe en cas de besoin : le site Bad-Elf mérite le détour, en particulier le modèle GNSS SURVEYOR.

 

Vérification

Elle se fait en utilisation la fonction gf_Verif du package PermGF.

 

 

Fichier joint